les-pays-europeens-qui-prelevent-le-plus-dimpots-2

Les pays européens qui prélèvent le plus d'impôts

Ah les impôts… S’il y a un sujet qui fâche en France, c’est bien celui-là ! Et pour cause, c’est dans notre pays que le montant des recettes fiscales par rapport au Produit Intérieur Brut (PIB) a le plus augmenté en 2012. Mais qu’en est-il de nos voisins européens ?

Car oui, malgré cette augmentation, les Français ne sont pas forcément les plus à plaindre dans l’Union européenne !

Le Danemark en tête

Contrairement à ce que l’on croit, ce sont les Danois qui sont les plus mis à contribution avec un ratio prélèvements sur PIB de 48,1%. La Belgique arrive en deuxième position (45,4%) et la France occupe la troisième place avec 45% ! Juste derrière se trouvent la Suède (44,2%), la Finlande (44,1%) et l’Italie (44%), indique Eurostat, institut des statistiques européennes.

Et tout en bas du classement, les recettes fiscales de la Lituanie représentent seulement 27,2% de son PIB !

Le travail, principale source de recettes fiscales

Dans presque tous les pays de l’Union européenne, la taxation du travail est la principale source de recettes fiscales. C’est le cas en particulier en Suède (58,6%), aux Pays-Bas (57,5%), en Autriche (57,4%) et en Allemagne (56,6%), alors que la Bulgarie et la Croatie préfèrent les taxes sur la consommation.

Globalement, les recettes fiscales des pays proviennent à 51% du travail, à 28,5% de la consommation et à 20,8% du capital. Face à ce constat, la Commission européenne a recommandé aux Etats, dans un communiqué publié en juin 2014, de diminuer la taxation du travail pour favoriser la création d’emplois.