Les perles des annonces immobilières

Maison hantée, descriptions mirobolantes, logement squatté… On trouve de tout (et de n’importe quoi) parmi les annonces immobilières. En voici les meilleures.

« Eh oui, tu n’hallucines pas en lisant cette annonce, tu viens effectivement de découvrir un véritable diamant brut qui n’attend plus que toi pour être façonné et resplendir. »

« Votre élégant hébergement se situe au 2ème étage d’un immeuble entouré d’un parc luxuriant et chatoyant où, certains matins d’automne, dans la brume grise et ouatée, peut-être aurez-vous la chance d’y observer un dahu [une sorte de chamois, NDLR]. »

« Cette maison en bois vous surprendra par ses dimensions : 143 m². Rendez-vous compte : c’est cinq fois votre logis actuel ! »

Les blagueurs

« Bien que cette maison soit de 1914, vous ne trouverez aucun trou d’obus ni aucun squelette. »

« L’appartement est orienté plein sud (enfin je crois, l’application ‘boussole’ de mon iPhone déconne un peu), ce qui vous permettra de faire au moins 300 euros d’économie de chauffage. »

« Sachez que l’immeuble est sécurisé par digicode. Vous serez donc en parfaite sécurité tant que les gens ne sauront pas que le code pour pénétrer dans ce bâtiment est le 2804A. »

« Au bout du jardin, une barrière métallique vous permet d’accéder gratuitement à une rivière, ce qui donne un côté vénitien à l’ensemble si on est capable de prendre les canards pour des gondoliers et les promeneurs pour des touristes. »

« La maison est plutôt économe en lumière du soleil. Elle la laisse entrer aussi bien que sortir. Elle la laisse plutôt sortir en fin de journée. »

Les blagueurs un peu gênants

« Il y a une cabane au fond du jardin qui fait office de bureau ou de chambre (si nous n’avez pas noyé votre femme dans la piscine) pour vivre en parfaite tranquillité. »

« Sous la maison vous trouverez une cave partielle. Vous pourrez y stocker du vin et divers accessoires de bricolage. Pas d’enfants, merci. »

« L’ascenseur collectif est le seul point noir de votre futur immeuble. Toutefois, en vous organisant bien, vous aurez la possibilité de faire semblant de pas avoir vu la vieille dame du 4ème qui arrive en boitant et, ainsi, attendre tranquillement que les portes de l’ascenseur se referment avant qu’elle n’ait pu y accéder. »

Certains vendeurs n’hésitent pas à affirmer que leur maison est hantée…

« Le Sri Lanka, la Slovaquie sont les nouvelles destinations à la mode ? Ibiza est déjà has been ? Soyez visionnaire, achetez à la Guéroulde, futur Miami de Normandie ! »

« J’m’appelle Biloute et je vinds eum’ barraque din’ le villache eud’ Linselles, din’l Nord. Là d’où qu’y’a des igloos et des quiens d’traineaux in hiver 🙂 »

Ceux qui savent se montrer rassurants

« Un lot de deux studios en rez-de-chaussée […] + une cour privative de 10 m², une grande cave et un cabanon sur le pallier, vendu occupé par des ‘squatteurs’, procédure d’expulsion à mettre en place par le futur acquéreur. »

« Envie de sensations fortes, de grands frissons ? Découvre cette ancienne maison de retraite entièrement vide (ou peut-être pas). »

« Vends maison hantée. Je ne désire pas y habiter, des événements bizarres s’y passent (bruits, hurlements, pleurs), les meubles bougent… »

Source : perles-du-bon-coin.fr .

Partager Tweeter Envoyer Partager

  • Immobilier
  • Propriétaire
  • Locataire