Les ventes de fromages montent en flèche dans le verrouillage français – mais un Italien est le plus grand gagnant | France

Comment les Français ont-ils gardé le sourire pendant le verrouillage de Covid? Pas en disant «fromage» mais en le mangeant, les chiffres suggèrent.

Les chercheurs affirment que la consommation de fromage à la maison a grimpé en flèche l’année dernière en tant que nourriture réconfortante recherchée. Et dans un pays qui compte 246 sortes de fromages, comme l’a dit un jour l’ancien président Charles de Gaulle, c’est la mozzarella italienne qui en a le plus profité, avec une augmentation de 21,2% des ventes en 2020.

La raclette – un fromage de spécialité principalement d’hiver fondu et mangé avec de la charcuterie et des pommes de terre bouillies – en hausse de 12,2%, le comté (8,2%) et l’emmental (7,8%) ont également progressé.

Selon les données de l’agence française AgriMer, les ventes de fromages au lait de vache ont augmenté de 9,4%, les fromages de chèvre bio ont bondi de 32,2% et les fromages de brebis bio de 5,5%.

L’augmentation de la consommation à domicile a été compensée par une diminution des achats dans les restaurants contraints de fermer pendant le verrouillage de trois mois qui a débuté en mars et le deuxième verrouillage qui a commencé en octobre.

Les chiffres ont été rapportés dans le magazine alimentaire spécialisé Les Marchés, qui a déclaré: «L’achat de fromages par les Français pour la consommation à domicile a battu tous les records en 2020 en raison de la pandémie.

Il a déclaré que le fromage avait «plusieurs avantages qui entrent en jeu au cours de cette étrange période. Il peut être utilisé comme ingrédient, d’autant plus que la cuisson à domicile a augmenté surtout lors du premier verrouillage. Il est synonyme de confort, surtout lorsqu’il est fondu, et il participe à la convivialité avec des raclettes ou des plats plus raffinés… il est également utilisé dans le cadre d’un menu, principalement le soir, pour un repas facile et rapide.

Les organisations de consommateurs françaises ont également noté une augmentation de la vente de machines à raclette – utilisées pour faire fondre le fromage – à usage domestique. Un porte-parole du magasin d’électroménagers Boulanger a déclaré au Figaro que les ventes de la machine avaient bondi de plus de 200% en novembre dernier.

L’année dernière, l’Association des Fromages traditionnels des Alpes savoyardes (AFTAlp), producteurs de fromage à raclette, a déclaré que les ventes à domicile avaient compensé la perte de commandes des restaurants.

Au moins 15% du fromage à raclette produit en Savoie est vendu aux stations de ski. Alors que les stations de sports d’hiver de montagne sont restées ouvertes cet hiver, le gouvernement leur a ordonné de fermer leurs remontées mécaniques, ce qui signifie qu’aucun ski alpin n’a été possible.

Les Français consommeraient en moyenne 26,4 kg de fromage par an, selon les chiffres de 2017, derrière les Danois, les Islandais et les Finlandais en Europe. Le fromage le plus populaire en France est le camembert, suivi de près par le comté. Lorsque les sondeurs demandent aux Français leur point de vue sur un repas sans fromage, la réponse la plus courante est «inimaginable».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *