L’Espagne furieuse alors que les touristes allemands et français menacent d’alimenter de nouveaux clusters Covid | Politique | Nouvelles

L’Espagne espère que le tourisme étranger pourra rebondir à la moitié de son niveau d’avant la pandémie cette année, a déclaré lundi le gouvernement, alors qu’une vague de vacanciers allemands frappait les plages de sable blanc de Majorque après que Berlin ait assoupli les restrictions sur les rapatriés. Le tourisme international en Espagne a plongé de 80% à 19 millions de visiteurs l’année dernière – le plus bas depuis 1969 – alors que les restrictions de voyage liées aux coronavirus ont fait des ravages sur le deuxième pays le plus visité au monde. Mais de nombreux Espagnols sont frustrés que les touristes étrangers puissent prendre l’avion pour les îles alors que la plupart des habitants de l’Espagne continentale restent bloqués chez eux en raison d’une interdiction de voyager. Carlos Abella, secrétaire du secteur touristique, a déclaré que cette décision n’avait pas de sens.

S’adressant à France 24, M. Abella a déclaré: « Cela n’a aucun sens pour un citoyen allemand de pouvoir voyager ici de Berlin ou un prson français de Paris à Madrid lorsqu’un résident de Madrid ne peut pas se rendre à Tolède, qui est à 60 km. loin d’ici.

« Surtout quand il y a un taux Covid plus bas que dans de nombreux autres pays. »

Un habitant de Marseille a ajouté: «Les Espagnols sont très stricts sur le port de masques.

« Si vous vous attendez à pouvoir sortir et rencontrer des gens, aller au restaurant, vous pouvez vraiment avoir une vie sociale. »

LIRE LA SUITE: Les détails des funérailles du prince Philip ont été divulgués sur le site Web No10 par erreur

Cependant, un résident espagnol n’était pas d’accord et a déclaré: «La situation est intolérable et scandaleuse.

«Les résidents prennent des mesures de sécurité pour prévenir les infections et ils doivent veiller à ce que les personnes que vous voyez à l’extérieur ne les respectent pas du tout.

« C’est vraiment agaçant. »

Cela survient alors que les arrivées de touristes en Espagne ont chuté de 93,6% d’une année sur l’autre en février, les visiteurs étant restés à l’écart des bars et des plages de ce qui est généralement le deuxième pays le plus visité au monde.

Alors que la plupart des touristes venaient de France, un voyageur sur quatre en février, le nombre de Français a chuté de 87,4% par rapport à février 2020, le dernier mois avant que la pandémie ne frappe.

De nombreux Français, fatigués de leur propre verrouillage, affluent de l’autre côté de la frontière pour profiter des bars et des restaurants ouverts dans des quartiers comme Madrid.

Les Allemands, qui ont commencé à retourner à Majorque, ont pris la deuxième place.

Les estimations du groupe de réflexion Funcas montrent que la contribution du secteur du tourisme à l’économie espagnole a chuté entre 4 et 5% l’année dernière, contre environ 12% en 2019, mettant en péril de nombreuses entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *