L’Inde reçoit des fournitures médicales essentielles de la France pour lutter contre la flambée du COVID-19

Selon un communiqué, ce fret aérien est la première phase de la mission de solidarité de la France.

New Delhi:

Au milieu de la crise actuelle du COVID-19, l’Inde a reçu dimanche plusieurs fournitures et équipements médicaux essentiels de la France pour aider à lutter contre la deuxième vague du coronavirus.

Selon des sources, l’approvisionnement médical en provenance de France a été reçu aujourd’hui comprend huit générateurs d’oxygène, 28 ventilateurs, 200 pompes à seringues électriques, 28 tubes flexibles AFNOR / BS, 500 filtres antibactériens, 500 filtres machine et 500 circuits patients associés. Le poids total de ces matières est supérieur à 28 tonnes.

Ces huit générateurs sont des générateurs d’oxygène Novair Premium RX 400 pour hôpitaux, chaque unité étant capable de fournir de l’oxygène tout au long de l’année pour 250 lits. Ces générateurs de classe mondiale rendraient 8 hôpitaux autonomes en oxygène pendant plus de 10 ans, selon des sources bien informées.

« Un témoignage du partenariat stratégique et de l’amitié Inde-France! 28 tonnes de matériel médical, dont 8 générateurs d’oxygène au niveau des hôpitaux et d’autres fournitures médicales arrivent de France. Nous apprécions profondément le soutien de la France. Cela renforcera nos capacités en oxygène », a tweeté le ministère des Affaires extérieures. Arindam Bagchi, porte-parole des affaires (MEA).

Un témoignage de partenariat stratégique et d’amitié ????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????? 28 tonnes de matériel médical dont 8 générateurs d’oxygène hospitaliers et autres fournitures médicales arrivent de France. J’apprécie profondément le soutien de ????????. Renforcera nos capacités en oxygène. pic.twitter.com/CoGHpxEla2

– Arindam Bagchi (@MEAIndia) 2 mai 2021

Selon un communiqué, ce fret aérien est la première phase de la mission de solidarité de la France. Par ailleurs, une deuxième livraison de générateurs d’oxygène et de matériel médical est en cours grâce aux nombreuses contributions des entreprises françaises en Inde avec l’implication active de la Chambre de Commerce et d’Industrie Indo-Française (IFCCI).

Par ailleurs, dans les prochains jours, la société française Air Liquide entamera des expéditions de plusieurs centaines de tonnes d’oxygène via un pont logistique dédié organisé par les deux gouvernements et mis en œuvre avec les forces armées indiennes.

Selon le communiqué, les usines d’oxygène seront livrées à huit hôpitaux indiens, dont six à Delhi, un à Haryana et un à Telangana, en fonction des besoins identifiés par les autorités indiennes.

Les 28 ventilateurs et 200 pousse-seringues électriques seront distribués à plusieurs hôpitaux en fonction des besoins pour améliorer leurs capacités de soins intensifs.

Ce vol cargo spécial a été affrété gratuitement par le groupe maritime et logistique français CMA CGM via sa division fret aérien. Aux côtés de CMA CGM, de nombreuses autres entreprises françaises présentes en Inde se sont mobilisées pour mettre en commun leurs contributions et leurs ressources avec le gouvernement français pour mener à bien cette mission de solidarité exceptionnelle. Ce soutien s’inscrit également dans le cadre du mécanisme de protection civile de l’UE (UCPM).

«Nous sommes aux côtés de l’Inde en ces temps difficiles, tout comme l’Inde a toujours été aux côtés de la France. Au printemps 2020, alors que les hôpitaux français faisaient face à de graves pénuries, l’Inde a apporté une aide vitale en exportant des médicaments critiques. Les Français n’ont pas oublié. L’Inde a, en effet, été à la pointe de la coopération internationale contre la pandémie, notamment en partageant sa capacité de production massive de vaccins avec les pays les plus démunis », a déclaré à cette occasion l’ambassadeur de France en Inde, Emmanuel Lenain.

Citant le président français Emmanuel Macron, Lenain a déclaré que la solidarité est au cœur du partenariat stratégique entre la France et l’Inde et qu’un partenariat entre des pays souverains qui ont construit une confiance mutuelle exceptionnelle et travaillent ensemble pour renforcer l’autonomie stratégique de l’autre.

«Nous savons maintenant que la santé est aussi un pilier de la souveraineté. Et c’est le sens de notre contribution: chacune de ces usines génératrices d’oxygène rendra un hôpital indien entièrement oxygéné à aatmanirbhar pendant plus de dix ans. Je crois que les soins de santé peuvent être un nouveau domaine développer notre partenariat stratégique, en nous appuyant sur nos atouts respectifs. Ensemble, nous vaincrons », a-t-il ajouté,

Le 27 avril, Macron avait transmis le message de solidarité en hindi via une publication sur les réseaux sociaux. « Personne n’est épargné par l’épidémie que nous traversons. Nous savons que l’Inde traverse une période difficile. La France et l’Inde ont toujours été unies: nous sommes prêts à apporter notre soutien », avait-il déclaré.

Entre-temps, la MEA a également annoncé que l’Inde avait reçu un envoi de 9 000 flacons de Remdesivir en provenance de Belgique.

Plus tôt samedi soir, l’Inde a reçu plusieurs fournitures médicales de pays comme l’Allemagne, les États-Unis et l’Ouzbékistan.

Alors que l’Inde lutte contre une deuxième vague dévastatrice de coronavirus, plusieurs pays du monde, dont le Royaume-Uni et la Russie, ont étendu leur soutien alors que le pays continue de lutter contre l’augmentation de ses besoins en infrastructures de santé causée par l’augmentation des infections.

L’Inde a signalé pour la première fois plus de quatre lakh nouveaux cas de COVID-19 samedi. Un total de 4,01 993 nouveaux cas de COVID-19 ont été enregistrés hier, portant le nombre cumulé de cas à 1 91,64 969, a rapporté le ministère de la Santé de l’Union.

(À l’exception du titre, cette histoire n’a pas été éditée par le personnel de NDTV et est publiée à partir d’un flux syndiqué.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *