locde-quest-ce-que-cest-2

L'OCDE, qu'est-ce que c'est ?

Commerce, emploi, lutte contre la corruption, énergie… Autant de thèmes qui concernent l’OCDE. Mais à quoi sert exactement cette organisation internationale, à laquelle appartient la France ? Présentation.

L’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique) est une organisation internationale, c’est-à-dire une organisation dont font partie des Etats et qui possède des institutions propres.

Elle remplace depuis 1961 une autre organisation internationale, l’OECE (Organisation européenne de coopération économique), qui avait été créée au lendemain de la Seconde Guerre mondiale (1947) afin de gérer l’application du plan Marshall (l’aide américaine à la reconstruction de l’Europe).

L’OCDE rassemble donc, au départ, les Etats-Unis, le Canada et les pays bénéficiant du plan Marshall – des pays d’Europe de l’Ouest, des pays scandinaves, la Grèce et la Turquie.

Elle s’est élargie au fur et à mesure à d’autres pays, qui ont en commun un fort développement économique et une adhésion à l’économie de marché : le Japon, l’Australie, certains pays d’Europe de l’Est après la fin de la Guerre froide, le Corée du Sud… Jusqu’à atteindre 34 Etats membres aujourd’hui, parmi les plus riches au monde.

Un forum pour stimuler le développement

Un club de pays développés, donc… mais pour quoi faire ? Officiellement, l’OCDE a pour vocation de mener « des politiques meilleures pour une vie meilleure » – vaste programme !

Concrètement, cette organisation sert d’espace de dialogue entre ses membres. Ceux-ci profitent des occasions de rassemblement offertes par l’OCDE pour comparer leurs politiques, analyser leur situation et fixer (par consensus) des objectifs commun afin de régler leurs problèmes d’ordre économique, social et environnemental.

Un « Conseil de l’OCDE« , composé des représentants de chaque Etat membre, se réunit régulièrement, tandis qu’un forum rassemble une fois par an des ministres des pays adhérents.

L’OCDE influence donc (dans une certaine mesure) la politique économique menée par mon gouvernement – et, notamment, le montant et la quantité des impôts auxquels je suis soumis !

Une immense base de statistiques

L’OCDE, c’est aussi une grande machine à produire des statistiques, des analyses et des conseils.

Grâce au travail d’experts (économistes, juristes, scientifiques), l’OCDE possède et met à jour une base de données reconnue mondialement, qui couvre de nombreux domaines : le commerce, l’emploi, les comptes nationaux (PIB) mais aussi l’énergie, la santé, l’éducation ou encore les migrations. Pour les amateurs de ces sujets, les rapports annuels de l’OCDE sont accessibles en ligne, en français – mais ils ne sont pas gratuits !

L’organisation ne se contente pas de fournir des analyses froides : elle prodigue des conseils aux responsables politiques (de ses Etats membres, mais pas seulement). Ces conseils sont considérés, généralement, comme basés sur des idées plutôt libérales en matière économique.

Enfin, l’OCDE élabore des conventions internationales (accords entre pays), auxquelles peuvent adhérer tous les Etats qui le souhaitent. Elles concernent la lutte contre la corruption, le respect de l’environnement, la fiscalité…

En 2005, par exemple, l’OCDE a mis en place un modèle de convention limitant le secret bancaire, qu’ont accepté de respecter la plupart des Etats de la planète.