5497-les-associations-mettant-en-contat-les-1070x500-2-8688645

Logement intergénérationnel : comment ça marche ?

L’an prochain, mon enfant part faire ses études à Paris. Nous allons avoir du mal à trouver un logement bon marché. Outre la résidence universitaire, une solution existe pour payer moins cher : le logement intergénérationnel. Il s’agit pour l’étudiant d’habiter chez une personne âgée, en échange de menus services.

Faire cohabiter une personne âgée et un étudiant : c’est le concept du « logement intergénérationnel« , que proposent un certain nombre d’associations depuis une dizaine d’années. Le principe est gagnant-gagnant : l’étudiant a accès à un logement au loyer abordable, tandis que la personne âgée bénéficie d’une aide pratique ou, tout simplement, de relations sociales régulières.

Les formules de logement intergénérationnel sont variées ; leur seul point commun est l’hébergement d’un étudiant chez une personne à la retraite. Généralement, l’étudiant dispose d’une chambre, et partage avec le senior les toilettes, la salle de bain et la cuisine.

Les logements intergénérationnels peuvent être classés en trois grandes catégories :

  • la gratuité de la chambre pour l’étudiant, en échange de sa présence auprès du senior le soir et de la réalisation d’un certain nombre de tâches (préparer le repas, sortir les poubelles, promener le chien, faire les courses…),
  • le paiement d’un loyer modeste, contre la réalisation d’un certain nombre de tâches et/ou la présence de l’étudiant aux côtés de la personne âgée de temps en temps,
  • le paiement d’un loyer ordinaire, uniquement : l’étudiant n’a aucun service à rendre.

A noter : un logement intergénérationnel n’implique jamais de s’occuper des soins médicaux ou de la toilette d’une personne âgée – cela est réservé à des professionnels.

5497-les-associations-mettant-en-contat-les-1070x500-2-8688645

Les associations mettant en contat les étudiants et les séniors existent au niveau local (ville ou région).

Le logement intergénérationnel est-il une bonne option pour mon enfant qui part faire ses études ?

Les avantages de cette formule sont indéniables :

le loyer est limité, voire inexistant,le logement d’une personne âgée peut être plus confortable (mieux organisé, plus propre, mieux situé…) qu’une chambre de bonne ou un espace dans une résidence universitaire, et plus propice à la révision (calme, silence…),

le logement intergénérationnel offre de la compagnie à la personne âgée… mais également à l’étudiant, qui peut être confronté à la solitude lorsqu’il s’installe dans une ville où il ne connaît personne.

Mais le logement intergénérationnel a également des défauts :

  • l’étudiant peut avoir à consacrer beaucoup de temps au senior… ce qui n’est pas toujours pratique pour les études,
  • l’étudiant n’est pas chez lui : il ne pourra pas forcément écouter de la musique dans sa chambre aussi fort qu’il le souhaiterait, ni organiser des soirées avec ses amis…

Comment trouver un logement intergénérationnel ?

La mise en relation des étudiants et des séniors est assurée par des associations. Celles-ci étudient les dossiers de demande des étudiants et élaborent les contrats qui les lieront aux seniors.

Généralement, les associations de logements intergénérationnels ne couvrent pas l’ensemble du territoire national, mais une ville ou une région. Pour savoir s’il y a une association de logement intergénérationnel dans la ville où étudie mon enfant, je peux consulter le site du réseau COSI (cohabitation solidaire intergénérationnelle).

Partager Tweeter Envoyer Partager

  • Immobilier
  • Propriétaire
  • Locataire
  • Famille
  • Enfants