Marseille dans plus de troubles après la défaite en Coupe de France face aux amateurs

PARIS (AP) – La saison chaotique de Marseille a pris son dernier tour pour le pire quand il a perdu 2-1 au quatrième rang Canet-en-Roussillon en Coupe de France dimanche.

Marseille a été éliminé de la Ligue des champions à la dernière place de son groupe. Il a eu du mal en championnat de France avec un entraîneur par intérim après la démission du précédent et avec un nouvel entraîneur venant d’arriver. En plus de tout cela, les fans en colère sont confrontés à des poursuites judiciaires après avoir détruit le complexe d’entraînement du club.

Compte tenu de tous ces problèmes, Marseille avait besoin d’une victoire pour remonter le moral contre une équipe amateur pour atteindre les 16 derniers.

Mais ça a mal tourné à Perpignan.

« J’ai honte. Il n’y a pas de mots pour le décrire, nous avons joué comme (juron) », a déclaré le défenseur marseillais Boubacar Kamara à la chaîne Eurosport quelques instants après le coup de sifflet final. «C’est un résultat juste, il n’y a pas d’excuses. Nous sommes une équipe professionnelle et nous avons commis une énorme erreur.

Un superbe coup franc du milieu de terrain Jeremy Posteraro à l’occasion de son 30e anniversaire a mis les ménés devant après 20 minutes.

Il était à environ 25 mètres et à droite de la surface de réparation lorsqu’il a lancé un magnifique tir dans le coin supérieur gauche, avec le gardien n ° 2 Yohann Pele enraciné sur place alors que le ballon rentrait.

Marseille a égalisé avant la mi-temps lorsque le meneur de jeu Dimitri Payet a envoyé l’attaquant Valère Germain sur le flanc droit, et son centre a été dirigé par l’attaquant polonais Arkadiusz Milik pour son troisième but depuis son arrivée en prêt du côté italien de Naples.

Cela aurait dû calmer Marseille, mais Posteraro n’était pas terminé et sa passe astucieuse a propulsé le milieu de terrain Yohan Bai à la 71e.

Il a parfaitement coupé le ballon sur Pelé pour le vainqueur contre Marseille, un club qui se vante toujours d’être la seule équipe française à remporter la Ligue des champions, en 1993.

Ces jours sont révolus depuis longtemps.

Marseille s’est effondré dans les 10 dernières minutes, avec cinq passes simples égarées et avec un corner de la gauche si mal pris qu’il n’est même pas entré en jeu.

Ce fut un mauvais dimanche pour les Payets, aussi, avec son jeune frère Anthony Payet également du côté des perdants. Il a joué devant pour Romorantin de quatrième rang contre ses amis amateurs Chateaubriant, mais n’a pas réussi à marquer dans une défaite à domicile 3-1.

Ailleurs, l’attaquant canadien Jonathan David a de nouveau marqué tard alors que Lille gagnait 3-1 au quatrième rang du GFC Ajaccio, le club corse, pour se qualifier pour les 16 derniers.

Il y a quatre jours, il a marqué à la dernière minute puis dans le temps additionnel pour aider Lille à rester en tête du championnat de France.

Cette fois, son but était moins vital car Lille était déjà 2-0 lorsqu’il a frappé un tir bas à la 84e. L’équipe locale a inscrit un but de consolation peu de temps après.

Angers de premier rang a eu peu de mal à battre le club amateur du Club Franciscain 5-0, le milieu de terrain Ibrahim Amadou marquant deux buts.

___

Plus de football AP: https://apnews.com/hub/soccer et https://twitter.com/AP_Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *