Ndoye Brouard atteint 52,97 100 de retour en tant que 3e plus rapide de tous les temps en France

TOUR D’OR FFN – MARSEILLE

Florent Manaudou, 30 ans, s’est déjà démarqué de l’épreuve masculine du 50 m nage libre ici à Marseille, mais ce soir, il a mis encore plus une déclaration sur sa domination avec une victoire convaincante.

Après avoir réussi une nage préliminaire matinale de 21,87 en tant que seul nageur de moins de 22 secondes sur le terrain ici lors de la première journée du FFN Golden Tour, Manaudou a inscrit une marque encore plus rapide de 21,72 pour sceller l’accord pour l’or. Le nageur suivant le plus proche était représenté par le Néerlandais en visite Jesse Puts, qui a réussi un effort digne d’une médaille d’argent de 22,23.

Le temps du champion olympique Manaudou ce soir a réduit de 0,01 son record de la saison précédente de 21,73, maintenant sa position de meilleur nageur du monde en ce moment, avec les Jeux Olympiques reportés à l’horizon.

2Thom
de BoerNED21.7412 / 033Maxim
LOBANOVSZKIJHUN21.7712 / 084Yu
HexinCHN21.7909 / 265David
CurtissUSA21.8701 / 16Voir le haut 26 »

Le 50 m mouche féminin a vu une course de moins chez les concurrentes ce soir, alors que la deuxième tête de série Marie Wattel a fini par ne pas plonger lors de la finale après avoir capturé une nage matinale de 25,91.

Cela a laissé la détentrice du record national français Melanie Henique et la détentrice du record national néerlandais Ranomi Kromowidjojo s’affronter, la première atteignant le mur en premier avec un ongle. Henique a touché en 25,47 tandis que Kromo était juste derrière en 25,59 comme les deux seuls nageurs de moins de 26 secondes.

Henique détient le record national français en 25,24, tandis que Kromo a lancé un nouveau standard néerlandais de 25,24 de son propre chef la semaine dernière.

Le 100 m papillon masculin a vu la Suisse se démarquer et NC State a engagé Noe Ponti à remporter l’or, produisant un effort solide de 51,89 lors de sa deuxième sortie en moins de 52 secondes ce jour-là. Ponti a été légèrement plus rapide ce matin avec une course de 51,76, mais il a résisté à la puissance nationale Mehdy Metella qui a décroché la médaille d’argent en 52,02.

Nyls Korstanje, membre de Wolfpack, a suivi Ponti hors des manches en tant que 2e nageur le plus rapide, mais est tombé au 4e rang ce soir par 0,01 en 52,93, le détenteur du record national tchèque du 200 m mouche Jan Sefl étant monté sur le podium à la place en 52,92.

À noter, l’as de style libre Danas Rapsys, de Lituanie, a remporté la finale B du 100 m papillon masculin en 53,98.

Les 2 meilleurs nageurs du 100 m dos masculin ont plongé sous la norme de qualification FINA «A» de 53,85 requise pour les Jeux olympiques de Tokyo cet été. Yohann Ndoye Brouard, du pays hôte, a réalisé une impressionnante nage de 52,97 pour faire une déclaration avec des écarts de 25,79 / 27,18.

Brouard est maintenant le 4e nageur le plus rapide au monde cette saison et le meilleur homme de sa nation. En fait, sa deuxième performance en dessous de 53 ans, la première de sa carrière, saute maintenant sur Mewen Tomac pour devenir le 3e joueur le plus rapide de tous les temps en France.

2Mitch
LarkinAUS52.7512 / 133Thomas
CecconITA52.8412 / 174Ryosuke
IrieJPN53.0412 / 045Justin
RessUSA53.3701 / 16Voir le haut 26 »

Pour la part de Tomac, il a également obtenu la norme de qualification de la FINA avec de l’espace à revendre, marquant une note de 53,19 en tant que finaliste dans une nouvelle vie meilleure pour lui-même.

Jeremy Desplanches, de Suisse, a réussi un énorme 1: 57.50 200m IM pour battre le Français de l’Arizona State University, Leon Marchand. Marchand a également été bien en dessous de 2h00 avec une note de 1: 58,97, le meilleur temps de la carrière du jeune athlète de plus d’une seconde.

L’effort de Desplanches remplace ici son record de la saison précédente de 1: 57,76 par rapport à décembre dernier, le plaçant progressivement dans le classement mondial pour se situer maintenant 4e. Marchand est maintenant 15e au monde à seulement 18 ans.

2Mitch
LarkinAUS1: 56.3212 / 153Phillip
HeintzGER1: 56.4212 / 304Kosuke
HaginoJPN1: 57.6712 / 055Jeremy
DesplanchesSUI1: 57.7612 / 136Keita
SunamaJPN1: 57.9812 / 057Ilya
BorodinRUS1: 58.0010 / 268Michael
AndrewUSA1: 58.0503 / 069Hubert
KosHUN1: 58.3112 / 0910Andrey
ZhilkinRUS1: 58.6210 / 0411Hugo
GonzalezESP1: 58.6312 / 0612Juran
MizohataJPN1: 58.8202 / 0613Shuya
MatsumotoJPN1: 58.9410 / 0314Clyde
LewisAUS1: 59.0912 / 1515Ippei
MiyamotoJPN1: 59.2702 / 06Voir le haut 26 »

Gagnants supplémentaires:

Le Serbe Caba Siladji a remporté le 50 m brasse masculin en 27,37, juste 0,08 devant le maestro néerlandais Arno Kamminga en 27,45. L’Allemand Marco Koch a remporté la finale B en 28,32. La brasse néerlandaise Rosey Metz a suivi sa tête de série du 50 m brasse féminin, affichant 30,90 pour la médaille d’or ce soir. Un duel russe s’est déroulé au 400 m libre féminin, Anna Egorova terminant en tête en 4: 07,46, à moins d’une seconde de son record de la saison en 4: 06,58 de décembre dernier. La nageuse en eau libre Anastasia Kirpichnikova a été la prochaine nageuse sous 4:12 avec 4: 08.84, assez bien pour l’argent. La détentrice du record national néerlandais Kira Toussaint a été brûlante avec un temps de 59,84 pour brûler le 100 m dos féminin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *