Ntamack de retour pour Toulouse victorieux en boost pour la France

Un trio d’international français, dont Romain Ntamack, est revenu de ses blessures pour guider le leader du championnat toulousain vers une victoire de six essais 42-17 contre Brive dans le Top 14 samedi.

Dans ce qui a été un coup de pouce parfait pour l’équipe française des Six Nations touchée par le coronavirus, le demi-survol Ntamack a joué 69 minutes de la rencontre, renversant deux conversions avant d’être remplacé.

Mais il y avait des vacillements, Ntamack – qui était absent depuis fin décembre avec une double fracture de la mâchoire – manquant deux pénalités, envoyant le coup d’envoi de la deuxième mi-temps directement en touche et étant défensivement hors de position pour l’essai d’ouverture de Brive par l’ailier fidjien. Eneriko Buliruarua.

Il y avait une autre bonne nouvelle alors que le flanceur aveugle François Cros, qui avait commencé six tests sous la direction de l’entraîneur français Fabien Galthie l’année dernière, a ignoré un début lent pour produire un retour dynamique au jeu après une blessure au pied.

Il n’y a pas eu de commentaires aussi positifs pour l’arrière latéral Thomas Ramos, qui revient d’une blessure à l’aine subie à la mi-janvier.

Le meneur de jeu, également habile au numéro 10, a succédé au vainqueur de la Coupe du monde sud-africain Cheslin Kolbe, mais n’a duré que 22 minutes avant de boiter avec une blessure à la cheville droite.

La victoire de Toulouse, avec des essais contre Joe Tekori, Cros, Dorian Aldegheri et Guillaume Cramont ainsi que deux essais au penalty, conforte sa position de leader dans le Top 14.

Mais ils ont été obligés de travailler jusqu’au bout, Brive menant 17-14 à la 53e minute avant d’être frappé par un nombre de pénalités croissant qui leur a finalement permis de remettre trois cartons jaunes tout en cédant à Toulouse 14 points des tentatives de pénalité.

Le retour de Ntamack pourrait être parfaitement chronométré car le match de troisième tour de la France contre l’Écosse a été reporté après une épidémie de Covid-19 au sein de l’équipe, y compris Galthie, trois autres membres du personnel des coulisses, le capitaine Charles Ollivon et 11 autres joueurs.

Les Français feront face à un match de quatrième tour à l’extérieur contre l’Angleterre le 13 mars, suivi du Pays de Galles à domicile une semaine plus tard, le match contre l’Écosse étant peut-être réorganisé pour le 26 mars.

L’histoire continue

La place de Ntamack au niveau Test a été prise par Matthieu Jalibert, qui a amassé 20 points lors des deux premiers matches, mais il ne fait aucun doute que le meneur de jeu toulousain doué serait accueilli de nouveau dans le giron international par Galthie, s’il faisait ses preuves. .

La Rochelle, deuxième, qui a perdu son record de deux ans de victoire à domicile contre Toulouse la semaine dernière, a subi une deuxième défaite consécutive pour la première fois de la saison, perdant 22-15 à Castres, pour qui le demi-envol argentin Benjamin Urdapilleta a donné un coup de pied. 14 points.

Bayonne a manqué un point de bonus défensif en perdant 28-20 à domicile contre Lyon, tandis que Bordeaux-Begles avait Jalibert à remercier pour ses 19 points de retard lors de leur victoire 29-23 sur Pau.

La recherche de Lowly Agen pour une première victoire en championnat en 18 tentatives s’est échouée à Paris alors qu’ils se sont inclinés 40-21 contre le Stade Français alors que les hôtes étaient réduits à 14 hommes pendant la majeure partie du match après que le verrou international français Paul Gabrillagues ait vu rouge à la 16e minute. pour un tacle dangereux.

Toulon accueille le Racing 92, troisième en fin de match. Le meneur de jeu anglais Alex Lozowski a converti trois pénalités tardives alors que Montpellier se battait pour battre la visite de Clermont 22-16 vendredi.

lp / pb / dmc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *