Confinement : seulement un métro sur deux entre 10 heures et 16 heures, dès mercredi

Depuis le reconfinement du 30 octobre, l’offre de transports en commun en Ile-de-France n’avait pas bougé. Les voyageurs, eux, ont quelque peu déserté les métros et RER de la région, mais pas autant que lors du premier confinement.

Les écoles restent ouvertes, de même que certains services publics, et des secteurs entiers continuent de travailler. Conséquence : la baisse de fréquentation dans les transports en commun est d’environ 50% aux heures de pointe, et d’environ 70% sur l’ensemble de la journée. Faut-il alors réduire l’offre pour s’adapter à cette affluence en baisse ?

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *