Pas de répit des mesures COVID de la France dans les 4-6 prochaines semaines

Le ministre français de la Santé, Olivier Veran, portant un masque protecteur, visite un centre de vaccination contre la maladie à coronavirus (COVID-19) de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (Caisses locales d’assurance maladie – CPAM) à Bobigny près de Paris dans le cadre du COVID- 19 campagne de vaccination en France, 1er mars 2021. REUTERS / Benoit Tessier / Pool reuters_tickers Ce contenu a été publié le 1 mars 2021 – 21:44 1 mars 2021 – 21:44

PARIS (Reuters) – La France maintiendra ses mesures actuelles visant à enrayer la pandémie de COVID-19, y compris un couvre-feu nocturne, comme un strict minimum pour les quatre à six prochaines semaines, a déclaré lundi son ministre de la Santé.

Parmi les autres mesures actuellement en vigueur, citons la fermeture de bars, restaurants et musées, et Olivier Veran a déclaré qu’il espérait que la France n’aurait pas à aller au-delà de ces mesures pour contenir la maladie.

« Le couvre-feu et les mesures actuelles seront un minimum pour les quatre à six prochaines semaines », a déclaré Veran sur France 2.

Le Premier ministre français Jean Castex a déclaré la semaine dernière qu’un nouveau verrouillage n’était pas à l’ordre du jour mais que le gouvernement verrait cette semaine si des fermetures locales du week-end pourraient être nécessaires dans 20 zones considérées comme très préoccupantes, dont Paris et la région environnante.

Les autorités sanitaires françaises ont rapporté lundi que le nombre de personnes traitées dans les unités de soins intensifs (USI) pour COVID-19 avait augmenté de 52 à 3544, dépassant le niveau de 3500 pour la première fois depuis le 1er décembre 2020.

Les responsables ont signalé 4703 nouvelles infections à coronavirus au cours des 24 dernières heures, en légère hausse par rapport aux 4646 de lundi dernier et contre 19952 dimanche.

Mais la France enregistre généralement un faible nombre de nouveaux cas le lendemain du week-end et la moyenne mobile sur sept jours était de 21 549, restant au-dessus de la limite de 21 000 pour le sixième jour consécutif.

Le nombre de morts par COVID en France a augmenté de 375 à 86 803, le septième plus grand nombre de morts au monde. Cela se compare à une hausse de 122 dimanche et à une moyenne mobile sur sept jours de 313.

À 3,761 millions, le nombre de cas de COVID en France est le sixième le plus élevé au monde.

(Reportage de Bertrand Boucey et Benoit Van Overstraeten; Montage par Gareth Jones)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *