Permis bateau : combien ça coûte ?

Pour conduire un navire de plaisance à moteur en mer ou en eau douce, il peut être nécessaire de passer un permis bateau. Quels sont les types différents types de permis, et dans quelles conditions sont-ils obligatoires ? Et, surtout, quels sont leurs prix ? Réponses.

Je suis obligé de passer le permis fluvial (ou permis plaisance option « eaux intérieures ») pour conduire un bateau à moteur de moins de 20 mètres et de puissance motrice supérieure à 4,5 kilowatts, sur :

  • les rivières,
  • les lacs,
  • les canaux.

Le coût total du permis fluvial est de 108 euros : 38 euros pour l’inscription à l’examen et 70 euros pour retirer le permis, le tout réglable uniquement par timbres fiscaux. A ce coût, il faut ajouter celui de la formation – comme pour le permis de conduire auto, je dois suivre des cours avant de passer l’examen final. Le montant de cette formation est variable, mais il faut compter généralement entre 300 euros et 600 euros.

L’extension grande plaisance du permis fluvial

Pour conduire un bateau à moteur de puissance motrice supérieure à 4,5 kilowatts et de plus de 20 mètres, il me faut obtenir une extension du permis fluvial (une fois que j’ai ce permis) : l’extension grande plaisance.

L’inscription à l’examen pour obtenir cette extension est de 38 euros. La formation est quant à elle particulièrement onéreuse, pouvant dépasser 800 euros.

Je n’ai pas besoin de permis pour conduire mon voilier (sans moteur) en mer.

Ce permis est obligatoire pour piloter, en mer, un bateau à moteur dont la puissance motrice est supérieure à 4,5 kilowatts. Avec ce permis, je ne peux pas aller au-delà de 6 miles (soit environ 12 km) d’un abri (un port ou un plan d’eau où le bateau peut trouver refuge). Je n’ai pas besoin de ce permis pour conduire un voilier sans moteur en mer.

Grâce au permis de plaisance option « côtière », je peux également conduire un véhicule nautique à moteur (VNM), tel qu’un scooter ou une moto des mers, à 2 miles maximum d’un abri (3,7 km).

Le coût du permis côtier est le même que celui du permis fluvial : entre 300 euros et 600 euros pour la formation, 38 euros pour l’inscription à l’examen et 70 euros pour retirer le permis.

A noter : je peux conduire sur les lacs et sur des plans d’eaux fermés avec le permis côtier.

L’extension « hauturière » du permis option « côtière »

Si je souhaite naviguer avec mon permis option « côtière » au-delà de 6 miles d’un abri, il me faut obtenir l’extension « hauturière » (relative à la haute mer) de ce permis.

Le droit d’inscription à l’examen pour obtenir cette extension est de 38 euros. A cela s’ajoutent, cette fois encore, la formation pour réussir l’épreuve, dont le coût dépasse généralement 300 euros.

Partager Tweeter Envoyer Partager