pourboires-les-francais-seraient-ils-radins-2

Pourboires : les Français seraient-ils radins ?

En matière de pourboires, chaque nationalité a ses habitudes. Les Français ont-ils tendance à être généreux ou plutôt avares ? Eléments de réponse avec une étude réalisée en 2014 par Tripadvisor.

Si donner un pourboire était quasiment systématique en France il y a quelques années, cette tradition a tendance à se perdre. Finies les petites pièces laissées sur la table d’un restaurant ou dans la poche d’un serveur, pour le remercier de la qualité du service. La crise est passée par là et les Français avouent donner de moins en moins de pourboires en plus du montant exact de leur addition.

15 % des Français donnent systématiquement

D’après une enquête réalisée par le site Tripadvisor en 2014, 35 % des Français ont baissé la fréquence à laquelle ils laissent un pourboire lorsqu’ils sont en vacances, et 16 % n’en donnent pas du tout. A l’inverse, 15 % des Français interrogés déclarent en laisser systématiquement lorsqu’ils vont au restaurant ou à l’hôtel. Un chiffre bien faible par rapport aux autres nationalités sondées par le site Internet :

  • 60 % des Américains laissent systématiquement un pourboire,
  • 49 % des Allemands,
  • 28 % des Russes,
  • 26 % des Anglais.

Les Italiens, en revanche, ne sont que 11 % à toujours se plier à la tradition du pourboire.

La convivialité et la politesse : deux critères déterminants

Qu’est-ce qui pousse les Français à laisser un pourboire lorsqu’ils sont à l’hôtel ou au restaurant ? Plus que n’importe quelle autre nationalité, ils prennent d’abord en compte la convivialité du personnel (48 %). Vient ensuite la politesse (18,5 %), critère que les Italiens placent en première position (50 %). Les Américains et les Anglais attendent quant à eux d’un personnel d’hôtel qu’il rende un service pour mériter un pourboire (47 et 46 %).

Radinerie ou différences de culture ?

Si les Français font de plus en plus attention à ce qu’ils donnent, l’enquête de Tripadvisor révèle surtout des différences culturelles en matière de pourboire selon les pays.

Ainsi, 46 % des Français et 52 % des Italiens, soit les nationalités qui laissent le moins de petites pièces, considèrent qu’il serait plus pratique que le pourboire soit directement inclus dans la note. Les Français s’adaptent cependant aux pays qu’ils visitent et se renseignent à l’avance sur les sommes attendues en termes de pourboires.

Enfin, la carte bancaire est très utilisée en France, ce qui était moins le cas il y a quelques années. Cette habitude de paiement laisse moins l’opportunité de donner un pourboire que lorsque l’addition d’un restaurant est payée en liquide.

Partager Tweeter Envoyer Partager