Premier aéroport français à proposer le SAF

L’aéroport de Clermont-Ferrand Auvergne, situé au centre de la France, est désormais le premier du pays à fournir du carburant aéronautique durable (SAF).

L’installation est gérée par Vinci Airports, le plus grand opérateur aéroportuaire privé au monde avec 45 aéroports dans 12 pays couvrant l’Europe, l’Asie et les Amériques. Il a commencé à pomper SAF cette semaine, avec Michelin Air Services comme premier client.

« Permettre aux avions de se ravitailler avec des biocarburants durables moins polluants permettra à l’aéroport de Clermont-Ferrand Auvergne d’être à la pointe de l’innovation tout en étant un modèle de progrès pour aider à décarboner l’aviation », a déclaré Laurent Wauquiez, président d’Auvergne-Rhône-Alpes. Région.

Entre 2018 et 2020, Vinci a réalisé une réduction de 22% des émissions brutes de CO2 sur son réseau en utilisant le carburant, qui est dérivé de l’huile de cuisson usagée et fourni par Air bp.

«Les biocarburants durables sont une solution à court terme pour décarboner l’aviation et font partie intégrante de la stratégie environnementale ambitieuse que nous menons depuis 2015 pour réduire notre empreinte carbone et engager nos parties prenantes dans le même mouvement», explique Nicolas Notebaert, PDG de Vinci Concessions et président de Vinci Airports.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *