quest-ce-que-lallocation-adulte-handicape-aah-2

Qu'est-ce que l'Allocation Adulte Handicapé (AAH) ?

Si je suis handicapé, une allocation est là pour m’aider lorsque je rencontre des difficultés financières : l’Allocation Adulte Handicapé (AAH). Voici selon quels critères je peux l’obtenir, et quelles démarches je dois suivre.

Le handicap peut avoir des conséquences financières importantes. Heureusement, une aide appelée allocation aux adultes handicapés (AAH) me permet d’obtenir un coup de pouce… à certaines conditions.

Est-ce que je peux en bénéficier ?

Cette aide est délivrée selon des critères bien précis. Je peux la demander si :

  • Mon taux d’incapacité permanente est d’au moins 80% (ce taux est déterminé par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées), ou bien d’au moins 50% si je peux difficilement me rendre à mon travail durant au moins un an,
  • J’ai plus de 20 ans, ou plus de 16 ans si je ne suis plus à la charge de mes parents,
  • Assez évident : mon domicile se trouve sur le territoire français,
  • Mes ressources ne dépassent pas un certain montant. Si je vis seul, le plafond est de 9 605,40 euros nets par an, plus 4 802,70 par enfant à charge. Si mon partenaire (marié, pacsé ou non) vit avec moi, ce seuil, qui intègre les ressources du couple, est plus élevé : 19 210,80 euros, plus 4 802,70 euros par enfant.

A noter : lorsque j’atteins l’âge légal minimum de départ à la retraite, si mon taux d’incapacité est de 50 à 79%, je ne toucherai plus l’AAH mais une pension de retraite particulière.

Quel est son montant ?

L’Allocation Adultes Handicapés (AAH) s’élève, de manière générale, à 800,45 euros. Mais il existe des exceptions :

  • Si je touche une pension de retraite ou d’invalidité ou une rente d’accident du travail, mon aide sera réduite : son montant sera égal à mes revenus mensuels moyens moins 800,45 euros.
  • Si je travaille, le montant de l’AAH sera déterminé en fonction de mon salaire,
  • Après 60 jours passés dans un établissement de santé, je ne touche que 240,14 euros (sauf dans certains cas, notamment si j’ai un enfant à charge).

Comment demander cette aide ?

Concrètement, quelles démarches dois-je effectuer ?

  • Remplir le formulaire cerfa n° 13788*01,
  • Faire remplir un certificat médical particulier : cerfa n°13878*01 (valable trois mois),
  • Envoyer le tout à la maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

Si je n’ai pas de réponse dans les quatre mois suivants, je devrai considérer que ma demande a été refusée. Par ailleurs, si je travaille dans une entreprise qui n’est pas un « établissement et service d’aide par le travail » dédié à l’accueil des personnes handicapées, je dois déclarer à ma Caf mes ressources tous les trois mois. Direction le site de la Caf pour faire les démarches en ligne !

Partager Tweeter Envoyer Partager

  • Famille
  • Vie professionnelle
  • Aides financières