Raphael Ibanez exhorte la France à mettre fin à la série de défaites des Six Nations contre l’Angleterre

Le directeur général Raphael Ibanez a dit à la France d’oublier un potentiel Grand Chelem et de se concentrer sur une première victoire compétitive contre l’Angleterre à Twickenham depuis 2005.

L’équipe d’Abien Galthie reprend sa campagne Guinness des Six Nations samedi après qu’une épidémie de coronavirus ait forcé le report de leur match prévu pour le troisième tour à Paris avec l’Écosse le 28 février.

Après des victoires sur la route en Italie et en Irlande le mois dernier, la France reste en lice pour un Grand Chelem, qu’elle n’a pas obtenu depuis 2010, mais elle doit d’abord chercher à empiler plus de misère sur l’Angleterre sous le feu d’Eddie Jones ce week-end.

🇫🇷 @FranceRugby a nommé son équipe pour affronter l’Angleterre à Twickenham

4ï Four ?? â ?? £ Quatre changements de l’équipe qui a scié l’Irlande
💪 Virimi Vakatawa de retour dans la formation de départ
â ?? ºï¸ ?? Camille Chat et Romain Ntamack sur le banc # GuinnessSixNations

– Guinness Six Nations (@SixNationsRugby) 11 mars 2021

Alors que les Bleus ont gagné au siège lors d’un match de préparation de la Coupe du monde il y a 14 ans, ils ont perdu leurs sept derniers matchs des Six Nations à Twickenham.

L’ancien capitaine Ibanez a déclaré: «Ce qui est sûr, c’est que pour cette équipe, nous avons des objectifs.

«L’objectif est la victoire samedi à l’Angleterre, qui ne nous a pas laissé un pouce de terrain devant les Français depuis 2005.

«Les enjeux de ce match et l’immense défi qui nous attend, 2005 c’était loin.

«Voilà maintenant 16 ans qu’une équipe de France n’a pas gagné sur le sol anglais donc avant de parler (du Grand Chelem), ce match est particulièrement magnifique pour ce groupe et ils se lanceront pleinement dans ce défi qui nous attend.

La dernière rencontre entre les deux équipes a eu lieu le 6 décembre et la pénalité de prolongation d’Owen Farrell a assuré une victoire 22-19 pour l’Angleterre lors de la finale de la Coupe des nations d’automne.

La France, malgré le manque de nombreux joueurs en raison du fait que les clubs du Top 14 ne les ont pas libérés, était sur le point de remporter une victoire remarquable avant que Luke Cowan-Dickie ne nivelle les scores avec un essai tardif.

Ce sera un XV plus fort cette fois, avec le centre Virimi Vakatawa de retour après une blessure au genou et le demi de mêlée vedette Antonie Dupont impliqué.

Comme pour la Coupe des Nations d’automne, le tournoi de France a été perturbé. En novembre, c’était une épidémie de cas de Covid-19 aux Fidji qui a vu Les Bleus se faire voler un appareil et leurs propres problèmes de coronavirus signifient cette fois qu’ils n’ont pas joué depuis le 14 février.

L’entraîneur-chef Galthie insiste sur le fait que cela n’affectera pas leur préparation avant d’affronter une équipe anglaise qui a perdu deux de ses trois derniers matchs.

«Nous avons dû arrêter le tournoi l’année dernière, puis nous avons repris», a déclaré le joueur de 51 ans en référence à la suspension des Six Nations 2020 au début de la pandémie de coronavirus.

«Et nous avons eu une nouvelle compétition appelée la Coupe des Nations d’automne, avec parfois des contraintes et donc des feuilles d’équipe.

Les enjeux de ce match et l’immense défi qui nous attend, 2005 c’était loin. Cela fait maintenant 16 ans qu’une équipe française n’a pas gagné sur le sol anglais.Raphael Ibanez

«Évidemment, nous avons fait une petite pause que nous appellerons l’épisode. Je crois que maintenant nous sommes habitués à ce type d’événement. Nous essayons de gérer au mieux. »

En plus de Vakatawa, Galthie opère trois autres changements avec le rappel de Teddy Thomas et Romain Taofifenua pour Bernard Le Roux tandis que Dylan Cretin est préféré à Anthony Jelonch.

La France est sans Arthur Vincent et Gabin Villière mais a Romain Ntamack disponible comme l’un des deux arrières sur le banc aux côtés de six attaquants.

Pennsylvanie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *