Retraites dans le public et dans le privé : quelles différences ?

Il est possible de partir à la retraite en bénéficiant d’une pension à taux plein lorsque l’on part après un certain âge, ou lorsque l’on valide un certain nombre de trimestres. L’âge légal de départ et le nombre de trimestres à valider peuvent être différents pour les salariés du privé et pour les fonctionnaires.

Fonctionnaire ou salarié dans le privé, je peux partir à la retraite en bénéficiant d’une pension à taux plein dans l’un de ces deux cas :

L’âge légal de départ à la retraite à taux plein est le même pour les salariés du privé et pour les fonctionnaires de catégorie « sédentaire », mais il est différent pour les fonctionnaires de catégorie « active ». Les emplois de catégorie « active » sont ceux qui présentent des risques particuliers ou qui occasionnent des fatigues exceptionnelles.On trouve notamment dans cette catégorie :

  • les sapeurs-pompiers professionnels,
  • les agents de police,
  • les aides-soignants,
  • les sages-femmes,
  • les agents de services hospitaliers,
  • certaines puéricultrices,
  • les personnels de surveillance des prisons,
  • les agents des réseaux souterrains des égouts…

Tous les autres emplois de la fonction publique sont de catégorie « sédentaire » (rien à voir, donc, avec le fait de travailler dans la même ville toute sa carrière…).

Fonctionnaire « sédentaire » ou salarié du privé, je pourrais prendre ma retraite à taux plein à l’âge suivant :

  • si je suis né avant le 1er juillet 1951 : à partir de 65 ans,
  • entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1951 : 65 ans et 4 mois,
  • en 1952 : 65 ans et 9 mois,
  • en 1953 : 66 ans et 2 mois,
  • en 1954 : 66 ans et 7 mois,
  • en 1955 et après : 67 ans.

L’âge légal de départ à la retraite pour les fonctionnaires de la catégorie « active »

Fonctionnaire de catégorie « active », mon âge légal de départ à la retraite à taux plein est :

  • si je suis né avant le 1er juillet 1956 : 60 ans,
  • si je suis né entre le 1er juillet 1956 et le 31 décembre 1956 : 60 ans et 4 mois,
  • en 1957 : 60 ans et 9 mois,
  • en 1958 : 61 ans et 2 mois,
  • en 1959 : 61 ans et 7 mois,
  • en 1960 et après : 62 ans.

Le nombre de trimestres à valider pour avoir droit à une pension à taux plein est le même pour les salariés du privé et pour les fonctionnaires de catégorie « sédentaire ».

Si je souhaite partir à la retraite à taux plein avant l’âge légal, il me faut valider un certain nombre de trimestres. Dans le cas où je suis fonctionnaire « sédentaire » ou salarié du privé, ce nombre est similaire :

  • si je suis né en 1948 ou avant : je dois valider 160 trimestres (soit 40 ans),
  • en 1949 : 161 trimestres (40 ans et 3 mois),
  • en 1950 : 162 trimestres,
  • en 1951 : 163 trimestres,
  • en 1952 : 164 trimestres,
  • en 1953 : 165 trimestres,
  • en 1954 : 165 trimestres,
  • en 1955 : 166 trimestres,
  • en 1956 : 166 trimestres,
  • en 1957 : 166 trimestres,
  • entre 1958 et 1960 : 167 trimestres,
  • entre 1961 et 1963 : 168 trimestres (42 ans),
  • entre 1964 et 1966 : 169 trimestres,
  • entre 1967 et 1969 : 170 trimestres,
  • entre 1970 et 1972 : 171 trimestres,
  • en 1973 ou après : 172 trimestres (soit 43 ans).

Fonctionnaire « actif » : le nombre de trimestres à valider

Fonctionnaire de catégorie « active », mon nombre de trimestres à valider dépend de l’année à partir de laquelle j’ai le droit de prendre ma retraite (cette date n’est pas la même que celle à partir de laquelle je peux prendre ma retraite à taux plein) :

  • si l’année à partir de laquelle je peux prendre ma retraite est 2008 : j’ai droit à une retraite à taux plein si j’ai validé 160 trimestres (soit 40 ans),
  • 2009 : 161 trimestres,
  • 2010 : 162 trimestres,
  • 2011 : 163 trimestres,
  • 2012 : 164 trimestres,
  • 2013 ou 2014 : 165 trimestres,
  • de 2015 à 2017 : 165 trimestres,
  • de 2018 à 2020 : 166 trimestres,
  • de 2021 à 2023 : 167 trimestres,
  • de 2024 à 2026 : 168 trimestres (soit 42 ans).

Partager Tweeter Envoyer Partager

  • Famille
  • Patrimoine
  • Retraite
  • Vie professionnelle