Deux faux gendarmes du GIGN rattrapés par leur passé d’agresseurs à Rouen

Les deux prévenus, de 29 et 31 ans, présents dans le box de verre du tribunal correctionnel de Rouen, à l’audience du 17 novembre 2020, étaient condamnés à 12 et 14 ans de réclusion criminelle par la cour d’assises de l’Eure. En juin 2017, ils étaient entrés dans une maison en se faisant passer pour des agents du GIGN. Un des habitants était décédé d’une crise cardiaque. « C’est un cambriolage qui a mal tourné », soupire le plus jeune des prévenus.

Relaxe partielle

Cette fois, le duo est renvoyé pour des faits de violence, de vol et d’agressions…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *