Série blanche hors de France alors que les inquiétudes concernant les blessures de Wallaby augmentent

Émis le : 24/06/2021 – 06:16

Sydney (AFP)

Le demi de mêlée Nic White a été exclu jeudi de la série des trois tests des Wallabies contre la France, avec des inquiétudes croissantes quant à la forme physique des arrières expérimentés James O’Connor et Matt To’omua.

White, qui joue pour les Brumbies de l’ACT, s’est blessé au genou cette semaine et manquera les trois affrontements contre un Les Bleus épuisé, arrivé mardi et soumis à 14 jours de quarantaine obligatoire.

Le premier test débutera à Sydney le 7 juillet avec les autres matchs prévus à Melbourne et Brisbane, bien qu’une épidémie de Covid-19 à Sydney et des fermetures de frontières avec les États voisins pourraient forcer des changements au calendrier.

« Whitey a fait un MCL (ligament collatéral médial), cela va durer plus de quatre semaines, donc cela le comptera hors de la série France », a déclaré l’entraîneur des Wallabies Dave Rennie via Zoom depuis le camp d’entraînement de la Gold Coast.

Son absence est un coup dur mais ouvre la porte au demi-arrière des Queensland Reds Tate McDermott et à Jake Gordon des NSW Waratahs pour remporter le maillot numéro neuf.

Rennie transpire également sur la forme physique d’O’Connor (aine) et de To’omua (cou) qui seraient presque certains des partants s’ils étaient en forme.

« Matt To’omua a eu quelques injections pour essayer de calmer les choses, il est sorti du camp et nous le ramenons dimanche », a déclaré Rennie.

« James a eu un petit problème à l’aine. Il est en cure de désintoxication ici (au camp) et fera du trot aujourd’hui et j’espère que nous pourrons en tirer un peu plus sur lui d’ici la semaine prochaine. »

Lorsqu’on lui a demandé si les deux seraient aptes pour le test d’ouverture, Rennie a déclaré: « C’est une possibilité.

« Mais évidemment aucun d’eux n’a fait beaucoup d’entraînement avec nous. Vous devez prévoir d’être sans eux. Nous en saurons plus d’ici la fin du week-end. »

Interrogé sur l’épidémie croissante de Covid à Sydney et son impact possible sur la série France Test, Rennie a qualifié la pandémie de « bête changeante – nous avons traité beaucoup de ces choses l’année dernière et nous devons simplement nous en occuper. Nous j’irai partout où nous en aurons besoin. »

Le sélectionneur de la France, Fabien Galthie, a amené en Australie une équipe de 42 joueurs composée de nombreux jeunes, ayant dû exclure des joueurs de Toulouse et de La Rochelle, qui disputeront la finale du Top 14 le week-end prochain.

Damian Penaud, Teddy Thomas et Romain Taofifenua sont les seuls à plus de 20 sélections, mais Rennie se méfie.

« C’est une équipe très forte, peut-être pas tous les noms connus des gens de cette partie du monde », a-t-il déclaré.

« Mais ils ont une profondeur incroyable en France, comme nous l’avons vu lors des deux dernières Coupes du monde des moins de 20 ans (que la France a remportées). Et comme nous l’avons vu quand ils ont mis une équipe jeune contre l’Angleterre (à la fin de l’année dernière) et presque gagné ce match.

« Alors oui, c’est une équipe très forte. Et parfois, les jeunes gars sont plus affamés, désespérés d’impressionner et peuvent être plus difficiles. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *