sicav-quest-ce-que-cest-quune-societe-dinvestissement-a-capital-variable-2

SICAV : qu'est-ce que c'est qu'une société d'investissement à capital variable ?

J’ai un peu d’argent de côté. Qu’est ce que je peux en faire ? Le déposer et le laisser travailler sur un compte épargne ? Evidemment. Mais si je suis prêt à prendre un (petit) risque, je peux investir sur les marchés financiers, et opter pour une SICAV. Explications.

D’un côté, il ya des investisseurs qui veulent faire fructifier leur épargne. De l’autre, il y a le marché des valeurs mobilières et autres titres financiers. Entre les deux, la passerelle est assurée par une SICAV.

Ces initiales sont peut-être les cinq initiales les plus célèbres dans le monde des placements boursiers :

  • S pour Société,
  • I pour Investissement,
  • CA pour Capital,
  • V pour Variable.

Une SICAV permet de flécher de l’argent vers une catégorie d’actifs précise :

  • Des actions,
  • Des obligations,
  • Des produits monétaires.

Les épargnants qui rejoignent le tour de table de la Société augmentent sa capacité d’achat. Et donnent un mandat à son dirigeant pour gérer au mieux leur investissement. En échange, ils reçoivent des actions émises par la SICAV. A ce titre, les actionnaires ont un droit de regard sur les opérations du fonds et peuvent la diriger.

Plus généralement, une SICAV est un type d‘OPC (Organisme de Placement Collectif). Comme ce nom l’indique, le principe d’un OPC est d’attirer plusieurs investisseurs prêts à mutualiser leurs ressources pour intervenir sur les marchés. Qui dit mutualisation des moyens dit aussi partage des risques éventuels.

Soumise aux fluctuations à la hausse comme à la baisse des actifs sur lesquels elle mise, la SICAV peut générer des gains et des pertes. Mais son grand avantage est sa diversification qui permet de compenser un résultat négatif sur une valeur par un gain sur une autre.

Comment devenir actionnaire d’une SICAV

Si je décide de placer mon argent à travers une SICAV, il me suffit d’en parler à mon banquier ! Ou une société de gestion financière spécialisée. Ce sont ces intermédiaires qui pourront me guider pour acheter des actions d’un OPC.

Pour connaitre le prix d’une part, rien de plus simple ! Je dois d’abord savoir quelle est la valeur des actifs mobiliers sur lesquels la SICAV a investi. Une fois que j’ai ce chiffre, je le divise par le nombre de parts qui composent le capital de la Société. J’obtiens le prix unitaire de chaque action, ou « valeur liquidative » ! Je peux alors savoir précisément combien de parts je pourrais acheter avec la somme d’argent à ma disposition. Attention aux frais que les sociétés de gestion peuvent facturer lors de mon achat ou ma vente d’actions de la SICAV !

Par définition, le prix des actions d’une Société d’Investissement puisque son actif net est directement lié aux valeurs mobilières. Qui elles-même fluctuent !

Comment je déclare mes investissements en SICAV aux impôts

Si j’ai besoin de liquidités, j’ai toujours la possibilité de retirer mes billes apportées au capital d’une SICAV. Et si le prix de revente est supérieur au prix auxquel j’ai acheté mes actions, je suis gagnant ! Mais attention, les impôts veillent et vont tomber sur mes plus-values de cession mobilières.

L’argent gagné au moment de la cession de mes parts est donc imposé selon le barème de l’impôt sur le revenu. Sans oublier les prélèvements sociaux à hauteur de 15,5%. Et pas de gain minimum qui tienne : le premier euro déclenche l’imposition !