Skalleti le point culminant de Saint-Cloud

Skalleti, vice-championne des QIPCO Champion Stakes, est l’attraction vedette de Saint-Cloud aujourd’hui – notre Jason Kiely a un aperçu de la carte.

Certains artistes du Flat de haut niveau sont exposés cet après-midi à Saint Cloud alors que la course française commence à faire la transition vers le Flat.

Une carte exceptionnelle de huit courses rapporte plus de 350000 € de prix en argent, mais avec le déroulement officiellement décrit comme lourd, les gagnants pourraient être difficiles à cerner sur la piste de l’ouest de Paris. Notre homme en France Jason Kiely a scanné les cartes et a quelques angles intéressants sur l’action de cet après-midi, qui commence à 12h58.

Classy Skalleti revient à l’action

Le point culminant de l’après-midi est sans aucun doute le retour du deuxième Skalleti de Qipco Champion Stakes de l’année dernière. Formé dans le sud de la France par le jeune entraîneur talentueux Jérôme Renyier, Skalleti affronte sept rivaux dans le Groupe Trois Prix Exbury (15h15) et est favori pour ajouter un sixième succès de Groupe à un CV déjà impressionnant.

Skalleti devra céder 2 kg sur le terrain mais le terrain lourd devrait convenir au fils de Kendargent, qui fait équipe avec son partenaire régulier Pierre-Charles Boudot. Cependant, il a été battu à son retour à l’action la saison dernière et dans ce type de course, il pourrait être vulnérable à un rival en forme – d’autant plus que les entraîneurs français aiment laisser leurs chevaux en forme sur l’hippodrome.

Ce rival en forme pour la course pourrait être l’Ecrivain formé par Carlos Lafffon-Parias, qui a fait un début impressionnant de la campagne 2021 à Chantilly en février. Au niveau des chiffres, Ecrivain, 4 ans, a un peu à trouver avec Skalleti, mais venant du décrochage 1 et entre les mains du sorcier tactique d’Olivier Peslier, il pourrait constituer une menace sérieuse pour le favori.

Les espoirs du Derby français exposés à l’Omnium

Il ne peut y avoir que six déclarés pour le Listed Prix Omnium (12,58), mais le talent ne manque pas dans le peloton puisque cinq des poulains à sang bleu déclarés ont été victorieux lors de leur dernier départ.

L’entraîneur de Chantilly, Fabrice Chappet, a été en feu avec ses enfants de trois ans en début de saison et présente l’espoir Guinéas / Derby de Pâques pour le concours de 1600 m de cet après-midi.

Le fils d’Exosphere a fait preuve de beaucoup de capacités vers la fin de la saison dernière en remportant un doublé de succès faciles à Lyon en novembre. Le concours d’aujourd’hui est sans aucun doute un pas en avant en classe pour Pâques, mais il y a eu beaucoup de battage médiatique à propos de ce poulain et il devrait s’avérer difficile à battre dans ces conditions.

Dans le même concours et bénéficiant d’un profil similaire, Buzzing, invaincu, entraîné par Christopher Ferland, pourrait s’avérer le principal danger pour le poulain Chappet. Bien que le fils d’Iffraaj ne détienne pas les mêmes inscriptions impressionnantes dans le Groupe 1 que Pâques, il a la forme de course de son côté et a été le plus impressionnant lors de la notation à Chantilly en février, même si c’était sur le sable.

Rouget brûlant réalise Tawfan à Paris

Jusqu’à présent, le talentueux poulain Tawfan n’a été aperçu que sur la piste sud de Cagnes-sur-Mer mais son entraîneur Jean-Claude Rouget a décidé que le moment était venu de tester les eaux à Paris avec cette entrée au Derby français dans le Listed Prix François Mathet (13,33). Bien que la marge de victoire ait été minime, Tawfan, âgé de trois ans, a été assez impressionnant en remportant une grande jeune fille en février sur la distance d’aujourd’hui de 2100 m (même distance que le Derby français) et le jockey stable Cristain Demuro prend le relais du poulain ce après midi. Étant formé par Rouget, le fils de Shalaa mérite un immense respect et est l’un des moins exposés des sept champs forts ici.

Le seul autre coureur à avoir moins d’expérience en hippodrome que Tawfan est le Media Stream formé par André Fabre, un fils de Frankel qui a gagné facilement lors de ses débuts à Chantilly en novembre et avec une progression naturelle, il devrait être assez bon pour s’impliquer cet après-midi. La pouliche Mystery Angel, formée en anglais, est la plus expérimentée d’entre elles et a déjà obtenu du black-type lors d’une campagne très lucrative de deux ans. Sur les chiffres, elle établit la norme mais pourrait être découverte par un ou deux des types les moins exposés sur le terrain.

La pouliche du groupe 1 Tiger Tanaka fait ses débuts saisonniers

Tiger Tanaka était électrique en remportant le Prix Marcel Boussac du Groupe 1 le week-end de l’Arc avant de se faire découvrir sur 2000 m lors de son dernier départ de la saison 2020 et de revenir à l’action sur le kilomètre cet après-midi (14h45).

La pouliche entraînée par Charly Rossi avait l’air très précoce l’année dernière et il reste à voir si elle s’est entraînée, mais les relations ont trouvé l’occasion idéale ici. Monté par la partenaire de Rossi et cavalière régulière Jessica Marcialis, Tiger Tanaka est bien en avance sur le peloton en chiffres officiels et devrait pouvoir dicter cette course Listed.

Sur les sept restants sur le terrain, Izlaz semble l’un des principaux prétendants derrière le favori et vient ici deux sur deux (en province) mais devra intensifier pour être compétitif à Paris. Nohand a été très impressionnante lors de sa première victoire il y a quelques semaines et pourrait être l’aspect inconnu du terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *