taxe-de-sejour-quest-ce-que-cest-2

Taxe de séjour : qu'est-ce que c'est ?

Certaines communes de France peuvent me demander une taxe de séjour. Comment est-elle calculée et à quoi sert-elle ?

L’Hexagone, paradis des vacanciers, a très tôt su tirer un profit fiscal de ses richesses touristiques. En 1919, elle a créé la taxe de séjour. Elle permet à certaines communes de me réclamer à moi, touriste, une taxe dès lors que je loge sur leur territoire. Théoriquement, elle sert à financer les dépenses liées à la fréquentation touristique de la commune que je visite.

Je paye cette taxe surtout en vacances

Je dois payer ma taxe de séjour quand je loge dans :

  • Un hôtel,
  • Une résidence de tourisme,
  • Une location de vacances,
  • Une chambre d’hôtes,
  • Un village vacances,
  • Un camping,
  • Un port de plaisance,
  • Une auberge de jeunesse,
  • Un hôpital thermal…

Pour chaque nuit passée dans la station ou la ville où je me trouve, je suis redevable de la taxe. Cette taxe s’applique à chaque personne. Autrement dit, si je suis en vacances avec mon conjoint et mon adolescent de 15 ans, tous logés dans une location de vacances, je payerai trois taxes de séjour pour chaque nuit passée sur place.

Combien me coûte la taxe de séjour ?

Le montant de la taxe est fixé par délibération du conseil municipal de la commune où je loge. Seules celles dites « classées » ou « touristiques » sont concernées, mais certaines communes littorales ou de montagne peuvent la réclamer. La liste des communes qui lèvent cette taxe est disponible ici .

Le tarif de la taxe de séjour varie généralement entre 0,20 à 1,50 euro par personne et par nuit, en fonction du type d’hébergement et de son standing. C’est le conseil municipal où je me trouve qui fixe la période de perception de cette taxe le temps de la saison touristique. Cette information est disponible à la mairie ou à l’office du tourisme.

Comment je la paye ?

Je règle directement ma taxe de séjour à mon logeur, à l’hôtelier ou à mon propriétaire qui la reverse à la commune. Le montant de ma taxe de séjour doit toujours être affiché chez lui, ou au moins figurer sur la facture qu’il me remet.

Est-ce que je peux y échapper ?

Seuls sont exonérés de la taxe de séjour les enfants de moins de 13 ans. Dans certains cas, si je bénéficie d’aides sociales du fait de mon âge ou de mon handicap, je peux ne pas la payer. Autrement, impossible d’y échapper… à moins de me pencher sur les exonérations partielles ou totales que pratiquent certaines communes.

Beaucoup exonèrent les bénéficiaires de chèques-vacances par exemple. Les saisonniers et les mineurs s’en sortent souvent bien. Enfin, si j’ai la carte Famille nombreuse, je bénéficie automatiquement d’une réduction qui peut être identique ou plus élevée que celle pratiquée par la SNCF. Sur une semaine de séjour à l’hôtel avec trois enfants, l’économie devient intéressante.