top-10-des-joueurs-de-foot-les-plus-rentables-pour-leurs-sponsors-2

Top 10 des joueurs de foot les plus rentables pour leurs sponsors

Rendez-vous sportif et festif pour des millions de supporters, l’Euro de football 2016 est également l’occasion pour de nombreuses marques d’accroître leur visibilité, via les stars qu’elles sponsorisent. Voici quels sont les footballeurs les plus rentables pour leurs sponsors en matière de retombées médiatiques.

Messi, Ronaldo, Zlatan… Sur quels joueurs de football les sponsors ont-ils intérêt à miser ? Pour répondre à cette question, le magazine Challenges a fait appel au spécialiste de l’information en ligne pour professionnels LexisNexis BIS. Celui-ci a réalisé une analyse auprès de la presse papier (locale et internationale) et web, afin de mesurer l’impact médiatique du sponsoring des footballeurs de haut niveau.

Un classement des footballeurs les plus « bankables » pour leurs sponsors a été tiré de cette étude, dont le top 10 est :

1) David Beckham (Anglais, retraité). Ses sponsors actuels sont : Adidas, H&M, HaigClub, Unicef,
2) Lionel Messi (Argentin, dont le club actuel est le FC Barcelone) : Adidas, Electronic Arts, Lay’s, Gatorade, Pepsi, Tata Motors,
3) Cristiano Ronaldo, (Portugais, Real Madrid) : Abbott, Altice, Clear, CR7, Herbalife, Nike, Pestana, PokerStars, Sacoor Brothers, Save the children, Tag Heuer,
4) Neymar da Silva Santos Júnior (Brésilien, FC Barcelone) : Beats by Dre, Gillette, Lassa, Listerine, Nike, Panasonic, PokerStars, Police, Red Bull, Rexona, Volkswagen,
5) Gareth Bale (Gallois, Real Madrid) : Adidas, Electronic Arts, Foot Locker, Sony,
6) Paul Pogba (Français, Juventus Turin) : Adidas, Hublot,
7) Wayne Rooney (Anglais, Manchester United) : Nike, NSPCC, Samsung,
8) Petr Cech (Tchèque, Arsenal) : Adidas,
9) Manuel Neuer (Allemand, Bayern Munich) : Adidas, Allianz, Coca-Cola, Sony,
10) David de Gea (Espagnol, Manchester United) : Adidas, Pepsi.

À noter : l’ex-star du PSG Zlatan Ibrahimović, sponsorisé notamment par Huawei, McDonald’s, Nike et Volvo, n’arrive « qu’à » la 12e place de ce classement.