Top 5 des étapes les plus importantes du Tour de France 2021

Le Tour de France 2021 s’étend sur 3383 kilomètres. Chacun de ces kilomètres peut fournir le bon mélange de circonstances pour une attaque victorieuse ou un accident perdant la course. Telle est la nature du sport.

FloBikes a cependant tenté de se concentrer sur ce qui sera probablement les cinq jours les plus décisifs de l’édition de cette année.

Rejoignez PRO pour regarder le Tour de France 2021 en direct et à la demande sur FloBikes au Canada!

Poursuivez votre lecture pour découvrir les cinq étapes les plus importantes du Tour de France 2021.

# 5 – Étape 1 (Brest> Landerneau)

À vol d’oiseau, Landerneau n’est qu’à 20 kilomètres de Brest, mais pour le grand départ de cette année, les coureurs seront envoyés à travers 187 kilomètres vallonnés et potentiellement dangereux entre les deux villes. L’étape se termine au sommet de la Côte de la Fosse aux Loups, une montée de trois kilomètres de 5,7% qui pousse jusqu’à 14% sur ses rampes d’ouverture.

Si la montée vers l’arrivée sera certainement une fin passionnante pour la première étape du Tour, les kilomètres qui mènent à la montée finale sont ce qui rendra cette étape cruciale. Les premières étapes du Tour de cette année se déroulent en Bretagne, le coin nord-ouest côtier, balayé par le vent et vallonné de la France.

L’énergie nerveuse au sein du peloton lors des premières étapes du Tour produit de manière fiable certaines des courses les plus spectaculaires de toute l’année. Les nerfs du coureur combinés au terrain technique de la Bretagne, et le risque omniprésent de vent de travers se traduiront par de nombreux moments de tension pour les coureurs et un spectacle spectaculaire pour les fans.

Le vieil adage sonnera vrai lors de la première étape du Tour « vous n’allez pas gagner la course ici, mais vous risquez de la perdre. » Les équipes du GC seront en état d’alerte alors qu’elles tenteront de guider leurs leaders à travers le chaos, tandis que les coureurs classiques prospéreront.

Coureurs à surveiller: Mathieu Van Der Poel, Alexander Kristoff, Peter Sagan

# 4 – Étape 11 (Sorgues> Malaucène)

L’étape 11 a été largement présentée comme l’étape la plus attendue du Tour. A 199 kilomètres, ce monstre d’étape envoie les coureurs sur le sommet du Mont Ventoux non pas une, mais deux fois.

Le premier col du Ventoux emmène les coureurs à travers Sault et sur un versant de la montagne rarement présenté dans le Tour. La montée fait 24,3 kilomètres de long, mais ne fait en moyenne que 5% de dénivelé.

177 kilomètres dans la journée, le peloton entamera l’emblématique ascension de 15,7 kilomètres d’une longueur moyenne de 8,8%, en remontant et au-dessus de la montagne chauve et balayée par le vent. Les coureurs s’embarqueront ensuite pour une descente de 22 kilomètres jusqu’à l’arrivée à Mauaucène.

L’ampleur de cette étape, bien que passionnante sur le papier, peut en fait entraîner une course relativement modérée. Il faudrait un courageux espoir au classement général pour tenter quoi que ce soit sur la première passe du Ventoux. Cela dit, tous les paris sont ouverts sur la deuxième montée.

Cette étape pourrait très bien mettre fin aux espoirs de classement général de certains coureurs, mais les dégâts peuvent provenir de l’usure plutôt que des attaques.

Coureurs à surveiller: Nairo Quintana, Sergio Higuita, Simon Yates

# 3 Étape 15 (Cèret> Andorre-La-Vieille)

L’escalade part du canon de l’étape 15 et emmène le peloton dans les Pyrénées, quittant finalement la France pour finir en Andorre, où vivent de nombreux coureurs professionnels pendant la saison.

Au total, l’étape couvre 192 kilomètres et monte et plus de quatre montées raides catégorisées avant une descente technique jusqu’à l’arrivée.

Le terrain escarpé et la journée de repos ultérieure en montagne inciteront les spécialistes de l’escalade à se lancer à l’attaque. Attendez-vous à voir des coureurs à l’aise à haute altitude voler sur cette étape.

Coureurs à surveiller: Rigoberto Uran, Richard Carapaz, Michael Woods, Sepp Kuss

# 2 Étape 18 (Pau> Luz Ardiden)

L’étape 18 sera absolument cruciale pour les ambitions restantes du condenter du GC. La dernière étape de montagne du circuit sera un blitz court et explosif de 130 kilomètres avec deux ascensions majeures. Après une ouverture relativement plate de 77 kilomètres, le peloton déferle sur les pentes du légendaire Col du Tourmalet.

La montée de 17,1 kilomètres est en moyenne de 7,3% et a été utilisée pour la première fois dans le Tour il y a 111 ans, et a été vue pour la dernière fois lors de la victoire au sommet de Thibaut Pinot en 2019. En 2021, le Tourmalet sera la première des deux ascensions HC emballées dans les 50 derniers kilomètres de l’étape.

Après la descente du Tourmalet, les coureurs aborderont la montée de 13,3 kilomètres jusqu’à l’arrivée de l’étape au sommet de Luz Ardiden. En tant que dernière ascension du Tour, cette montagne est le dernier salon d’arrêt pour tout grimpeur souhaitant faire une différence dans la course de cette année.

# 1 Étape 20 (Libourne> Saint-Emilion)

L’avant-dernière étape du contre-la-montre de l’année dernière a choqué le monde alors que Primoz Roglic s’effondrait, tandis que Tadej Pogacar remportait une victoire bouleversée.

Les organisateurs ont de nouveau placé un contre-la-montre sur l’étape 20. Les spécialistes de l’escalade seront sous pression pour atténuer leurs pertes, tandis que les contre-la-montre en course au classement général affronteront l’un des jours les plus importants de leur vie.

Contrairement à 2020, le dernier test GC de cette année favorisera un contre-la-montre plus traditionnel alors que le parcours plat de 30 kilomètres serpente à travers des vignobles pittoresques en dehors de Bordeaux.

Coureurs à surveiller: Tadej Pogacar, Primoz Roglic, Geraint Thomas, Rohan Dennis

Deux contre-la-montre, menaces alpines et plus

Il y a bien sûr d’innombrables endroits le long du parcours 2021 où la course peut exploser. Les quatre étapes d’ouverture en Bretagne comportent toutes les risques de vents de travers et les dangers de la semaine d’ouverture.

Le contre-la-montre individuel de la cinquième étape établira un ordre hiérarchique précoce au classement général, et le double en-tête alpin des étapes sept et huit, qui se termine par une arrivée de maquillage à Tignes, est sûr d’être dramatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *