top-5-des-pays-ou-on-paie-le-plus-dimpots-2

Top 5 des pays où on paie le plus d'impôts

Chaque année, l’OCDE diffuse les montants des recettes fiscales prélevés par tous les pays du monde. Penchons nous sur les cinq gouvernements en tête de ce classement…

Afin d’avoir un point de vue global sur la situation, notre critère de sélection se porte sur le total des recettes fiscales (autrement dit de tous les impôts et taxes) perçues par chaque Etat.

5. Autriche (43,5 % du PIB)

Malgré un taux d’imposition sur la personne pouvant atteindre 55 %, l’Autriche offre un intérêt financier tout particulier pour les entreprises. L’impôt sur les sociétés ne dépasse que rarement les 22 %. Ce régime fiscal est très avantageux pour les groupes d’entreprises (l’Autriche est le lieu idéal pour établir un siège social, par exemple).

En Finlande, les taxes et impôts sont retenus à la source. Votre salaire net est donc protégé de toute taxation supplémentaire. Le calcul des redevances se fait par Internet, puis sur présentation d’une carte individuelle. D’ailleurs l’imposition des revenus est progressive, autrement dit : plus vous gagnez d’argent, plus vous payez d’impôts.

Comme pour la Finlande, les résidents belges sont soumis à un impôt sur le revenu progressif et retenu à la source. Pour les sociétés, il est également possible de payer des charges réduites. Si votre chiffre d’affaires est assez bas, votre imposition peut descendre jusqu’à 24 % au lieu de 35 %. Une différence considérable…

Aujourd’hui, en France, la population est l’une des plus taxées d’Europe. On n’y compte pas moins de 214 redevances différentes. La contribution de sécurité sociale est l’impôt direct le plus élevé, et la TVA, un impôt indirect essentiel pour le gouvernement. A elles deux, ces recettes fiscales constituent plus de 278 milliards d’euros reversés à l’Etat chaque année. Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu sera instauré en janvier 2018.

En tête de file, le gouvernement danois a un système d’imposition assez atypique : tous les citoyens paient des taxes (étudiants, retraités, chômeurs, et salariés). Cela peut paraître exagéré, mais les impôts financent plusieurs aides sociales considérables, comme les allocations étudiantes de 760 euros par mois. Le pays nordique affiche, grâce à son nouveau système, l’un des taux de chômage les plus faibles d’Europe.

Méthodologie : Ce classement est effectué selon les statistiques de l’OCDE, sur le période 2015/2016. Le montant des recettes fiscales inclut : les impôts sur le revenu, sur les biens et services, sur les salaires, et sur le patrimoine, ainsi que la cotisation de sécurité sociale.