tout-savoir-sur-la-prochaine-simplification-des-fiches-de-paie-2

Tout savoir sur la prochaine simplification des fiches de paie

Depuis le 1er janvier 2015, les entreprises peuvent tester un nouveau type de bulletin de paie, qui préfigure la version prévue dès 2016 pour toute la France. Explication.

Une première version « test » pour les entreprises volontaires

Depuis le 1er janvier 2015, les entreprises peuvent proposer à leurs salariés un nouveau modèle de fiche de paie, plus simple que celui normalement utilisé. Cette opération fait partie des mesures du « choc de simplication » promis par le gouvernement.

Cette nouvelle version du bulletin de salaire utilisé par les entreprises volontaires est un modèle transitoire : un deuxième prototype de fiche de paie simplifiée sera diffusé au cours de l’année 2016. Après ces tests, une version définitive deviendra obligatoire pour toutes les entreprises à partir du 1er janvier 2016.

A terme, le bulletin de salaire ne devra plus compter qu’une quinzaine de lignes. Aujourd’hui, la version normale en compte entre 25 et 30.

Qu’est-ce qui change sur mon bulletin de paie ?

Dans la nouvelle version du bulletin de paie lancée le 1er janvier 2015, toutes les cotisations payées par les employés sont rassemblées en six grands thèmes, comme maladie, vieillesse ou retraite complémentaire. Les cotisations patronales, quant à elles, disparaissent tout simplement de cette version.

Le prototype de fiche de paie suivant devrait réduire le nombre de lignes consacrées, notamment, aux prélèvements sociaux, au droit à la formation et au décompte des congés.

(Source : « L’Express »)

Quelles économies sont prévues ?

Cette opération a pour but de rendre la fiche de paie plus aisément lisible par les salariés, mais également de permettre aux entreprises de réaliser des économies.

D’après le gouvernement, l’émission d’un bulletin de salaire coûte entre 17,5 et 33 euros pour une entreprise. La simplification des bulletins de paie est censée abaisser ce coût à 12 euros.

Partager Tweeter Envoyer Partager