Un nouveau lock-out court ne devrait pas affecter les prévisions de croissance française -Villeroy

Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a déclaré jeudi qu’il ne s’attend pas à ce que les nouvelles restrictions du COVID-19 aient un impact significatif sur les prévisions de croissance de 5,5% de la banque pour 2021 si les mesures ne durent pas au-delà de début mai.

Le président Emmanuel Macron a ordonné mercredi à la France de procéder à son troisième verrouillage national et a déclaré que les écoles fermeraient pendant trois semaines alors qu’il cherchait à repousser une troisième vague d’infections au COVID-19 qui menace de submerger les hôpitaux. « Si ces restrictions supplémentaires ne durent pas au-delà de début mai, elles ne doivent pas aboutir, selon notre analyse, à une révision très significative de nos prévisions », a déclaré Villeroy lors d’une conférence sur les start-up à Paris.

La banque centrale française a déclaré le mois dernier que la deuxième économie de la zone euro devrait connaître une croissance de 5,5% cette année.

(Cette histoire n’a pas été modifiée par le personnel de Devdiscourse et est générée automatiquement à partir d’un flux syndiqué.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *