Vacances: Espagne, Portugal, France, Italie et Grèce les derniers conseils de voyage FCDO | Nouvelles de voyage | Voyage

À partir du 17 mai, les Britanniques pourraient avoir le feu vert pour partir en vacances vers certaines destinations à travers le monde. Cependant, l’endroit où ils pourront se rendre dépendra du système de « feux de signalisation » du gouvernement pour les déplacements.

Espagne

Le FCDO déconseille actuellement « tout voyage, sauf essentiel, en Espagne, y compris les îles Baléares mais à l’exclusion des îles Canaries, sur la base de l’évaluation actuelle des risques COVID-19 ».

Les arrivées au Royaume-Uni continuent d’être interdites d’entrer en Espagne à moins qu’elles ne répondent à des exigences spécifiques.

« Les restrictions d’entrée et les exigences en matière de tests continuent de s’appliquer pour les voyages en Espagne », déclare le FCDO.

<< Seuls les citoyens et résidents légaux de l'Union européenne, des États Schengen, d'Andorre, de Monaco, du Vatican (Saint-Siège) et de Saint-Marin, ainsi que ceux qui peuvent démontrer par des preuves documentaires un besoin essentiel d'entrer en Espagne, bénéficieront du droit de passage restrictions de voyage."

Les voyageurs doivent également remplir une déclaration préalable au voyage et «présenter une PCR négative, une TMA ou un prélèvement sur écouvillon LAMP effectué dans les 72 heures maximum avant l’arrivée».

Le FCDO ajoute: « Les passagers peuvent également être contactés et tenus d’effectuer un test PCR, TMA ou LAMP à tout moment jusqu’à 48 heures après leur arrivée en Espagne. »

Les Britanniques qui reviennent au Royaume-Uni depuis l’Espagne devront s’auto-isoler à leur arrivée chez eux.

NE MANQUEZ PAS
Le taux de change de la livre euro en «  reprise lente  » après un creux de six semaines [INSIGHT]
Voyage en Inde: une nation placée sur la liste rouge en raison de ses craintes différentes [COMMENT]
Vols: mises à jour d’easyJet, Jet2, TUI, Ryanair et BA [UPDATES]

le Portugal

Le FCDO ne déconseille actuellement pas de voyager au Portugal, mais déconseille tout voyage mais essentiel dans la région autonome des Açores, sur la base de l’évaluation actuelle des risques COVID-19.

Les voyages au Portugal sont soumis à un certain nombre de restrictions d’entrée.

«L’entrée au Portugal est autorisée si vous êtes un résident de retour», explique le FCDO.

« Pour tous les autres voyageurs, l’entrée est limitée à des fins essentielles uniquement si vous voyagez depuis le Royaume-Uni ou tout autre pays non membre de l’UE / EEE, ou

un pays de l’UE / EEE où le taux d’incidence du COVID-19 dépasse 150 cas pour 100 000 habitants.

« Les objectifs essentiels comprennent les voyages pour vivre avec des membres de la famille immédiate ou pour des raisons professionnelles, éducatives, sanitaires ou humanitaires. »

Les voyageurs doivent être prêts à présenter une preuve de leur résidence ou de la raison de leur voyage.

Ils seront également soumis à un dépistage du coronavirus à leur arrivée.

Le FCDO déclare: « Tous les passagers, à l’exception des enfants jusqu’à l’âge de deux ans, voyageant au Portugal doivent présenter un résultat de test RT-PCR négatif pour le SRAS / COVID-19 au moment de l’embarquement. Le test doit avoir été passé dans les 72 heures. de départ. »

Les passagers verront également leur température prise et devront peut-être passer un deuxième test COVID-19 à l’arrivée.

Ceux qui reviennent du Portugal au Royaume-Uni devront s’auto-isoler pendant 10 jours à la maison.

France

Le FCDO déconseille actuellement « tout voyage mais essentiel dans toute la France sur la base de l’évaluation actuelle des risques COVID-19 ».

La France a récemment réintégré un autre verrouillage national avec des couvre-feux en place et un certain nombre de restrictions de mouvement.

«La situation sanitaire en France reste sévère», prévient le FCDO.

« Le 11 mars, le gouvernement français a annoncé qu’il assouplissait les restrictions sur les voyages en provenance du Royaume-Uni », poursuit-il.

«A partir du 12 mars, les arrivées n’ont plus besoin de justifier d’une raison essentielle pour entrer en France.

«Tous les voyageurs du Royaume-Uni, y compris les enfants âgés de 11 ans et plus, devront présenter un résultat négatif au test COVID-19 (PCR uniquement), effectué moins de 72 heures avant le départ.

« Les arrivées devront également s’auto-isoler pendant sept jours à l’arrivée, avant de passer un autre test PCR. »

Les arrivées au Royaume-Uni devront remplir une déclaration sous serment confirmant qu’elles ne souffrent pas de symptômes du COVID-19.

Les voyageurs qui reviennent de France au Royaume-Uni doivent s’isoler eux-mêmes.

Grèce

Le FCDO déconseille actuellement « de tout voyage mais essentiel en Grèce sur la base de l’évaluation actuelle des risques COVID-19. Le FCDO ne déconseille pas de voyager vers les îles de Rhodes, Kos, Zakynthos, Corfou et Crète. »

Les voyageurs britanniques souhaitant visiter la Grèce doivent répondre à un certain nombre de conditions d’entrée.

Le FCDO explique: «Les ressortissants britanniques sont autorisés à entrer en Grèce s’ils sont résidents permanents au Royaume-Uni, en Grèce, dans un autre État de l’UE / AELE ou dans l’un des pays suivants; Australie, Nouvelle-Zélande, Corée du Sud, Thaïlande, Rwanda, Singapour, Émirats arabes unis, Fédération de Russie et Israël.

« Si vous êtes un ressortissant britannique résidant dans un autre pays, non mentionné ci-dessus, vous serez probablement refusé d’entrer en Grèce en raison des mesures mises en place par les autorités grecques pour lutter contre la propagation du COVID-19. »

Les passagers doivent remplir un formulaire de localisation de passagers (PLF) au moins 24 heures avant le voyage.

Toutes les arrivées doivent également fournir un test COVID-19 négatif effectué dans les 72 heures avant le départ.

« Toute personne entrant en Grèce depuis le Royaume-Uni sera également invitée à subir un test rapide de dépistage du COVID-19 à son arrivée », poursuit le FCDO.

«Les arrivées du Royaume-Uni doivent actuellement s’auto-isoler pendant sept jours en cas de résultat négatif au test.

« En cas de résultat positif au test, les voyageurs devront s’isoler pendant au moins 14 jours. Dans les deux cas, les voyageurs devront effectuer un autre test PCR à la fin de leur période d’auto-isolement. »

Ceux qui reviennent au Royaume-Uni depuis la Grèce devront s’auto-isoler à leur arrivée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *