Voyager en France pendant Covid-19: ce que vous devez savoir avant de partir

Note de l’éditeur – Les cas de coronavirus restent élevés à travers le monde. Les responsables de la santé préviennent que les voyages augmentent vos chances d’attraper et de propager le virus. Rester à la maison est la meilleure façon d’endiguer la transmission. Vous trouverez ci-dessous des informations sur ce qu’il faut savoir si vous prévoyez toujours de voyager, dernière mise à jour le 16 avril.

(CNN) – Si vous prévoyez de voyager en France, voici ce que vous devez savoir et ce que vous devez savoir si vous souhaitez visiter pendant la pandémie de Covid-19.

Les bases

La France a certaines des restrictions Covid-19 les plus strictes au monde. Bien qu’il ait rouvert aux visiteurs au cours de l’été, il est rentré dans un verrouillage complet en novembre. Après une réouverture provisoire fin janvier, plusieurs régions du pays ont été soumises à un nouveau verrouillage moins restrictif en mars 2021.

Mais alors que les cas continuent d’augmenter rapidement, le président Emmanuel Macron a placé le pays sous un autre verrouillage strict à partir du 3 avril. Les arrivées sont limitées aux résidents de l’Union européenne, Australie, Israël, Japon, Nouvelle-Zélande, Singapour, Corée du Sud, Royaume-Uni et ceux qui remplissent les critères d’exemption du gouvernement français.

Ce qui est proposé

Les boulevards historiques de Paris, le balayage à la mode de La Croisette à Cannes et les champs de lavande vallonnés et les vignobles de Provence. La France reste l’une des destinations touristiques les plus durables au monde.

Avec une cuisine délicieuse, du vin encore meilleur et des paysages et des villes pour satisfaire tous les types de voyageurs, cela ne déçoit jamais.

Qui peut y aller

À partir du 12 mars, les voyageurs arrivant d’Australie, d’Israël, du Japon, de Nouvelle-Zélande, de Singapour, de Corée du Sud et du Royaume-Uni, ainsi que des pays de l’UE, peuvent entrer à condition qu’ils soumettent un résultat négatif au test Covid-19 PCR pris dans les 72 heures suivant le départ et une déclaration indiquant qu’ils ne présentent aucun symptôme de Covid.

Les frontaliers sont exemptés de l’exigence de test obligatoire.

Les personnes originaires de tous les autres pays en dehors de l’UE doivent avoir une raison médicale, familiale ou professionnelle « impérieuse » pour leur visite.

Quelles sont les restrictions?

Les voyageurs entrant en France en provenance de pays extérieurs à l’UE pour des raisons «impérieuses» sont priés de passer sept jours en quarantaine à un endroit de leur choix.

La liste a été élargie pour inclure d’autres situations familiales afin que les couples et les parents séparés entre la France et un autre pays puissent voyager pour se rendre visite et / ou leurs enfants.

Quelle est la situation Covid?

La France est l’un des pays les plus durement touchés d’Europe, avec plus de 5,2 millions de cas et plus de 100 000 décès au 15 avril.

Les cas ont grimpé en flèche ces dernières semaines, avec 117 900 nouveaux cas signalés le 11 avril. La situation reste critique, avec des inquiétudes persistantes concernant la capacité des hôpitaux.

Les autorités ont accéléré la campagne de vaccination en France en réponse à la dernière augmentation des cas. Le 6 avril, le Stade de France, le plus grand stade du pays, a été transformé en un immense centre de vaccination, et au moins 39 centres similaires devraient ouvrir dans les prochains jours. Plus de 15 millions de doses de vaccination avaient été administrées en France au 15 avril.

La France a relancé son application de test et trace en octobre. TousAntiCovid est disponible pour les appareils iPhone et Android.

À quoi les visiteurs peuvent-ils s’attendre?

La France est à nouveau en lock-out national à compter du 3 avril en raison d’une forte augmentation des cas de coronavirus.

Le couvre-feu nocturne dans tout le pays, qui est entré en vigueur le 16 janvier, a été réduit d’une heure de 19 h 00 à 6 h 00.

L’école et les crèches sont fermées pendant trois semaines à partir du 3 avril et les gens sont invités à travailler à domicile si possible.

Les bars, les gymnases, les musées et les théâtres, les magasins non essentiels, à l’exclusion des librairies et des magasins de musique, resteront fermés.

Les masques doivent être portés à tout moment dans les transports en commun et dans les espaces publics fermés.

Les nouvelles mesures interviennent après que 19 régions françaises ont été placées en lock-out début mars.

Les personnes sont autorisées à sortir pour marcher ou faire de l’exercice, à condition d’avoir un «certificat» d’approbation et de ne pas aller à plus de 10 kilomètres de leur domicile.

Les sorties pour des raisons essentielles telles que l’épicerie, les rendez-vous médicaux, aller au travail ou emmener les enfants à l’école sont également autorisées, mais les déplacements entre les régions sont interdits à moins qu’il n’y ait une raison valable.

Liens utiles

Notre dernière couverture

Joe Minihane, Julia Buckley et Tamara Hardingham-Gill ont contribué à ce rapport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *